ضابح – compagnon

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته

سورة الفيل

[105.1]

أَلَمْ تَرَ كَيْفَ فَعَلَ رَبُّكَ بِأَصْحَابِ الْفِيلِ

N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l’Éléphant.

أَصْحَابِ الْفِيلِ

Les compagnons de l’Éléphant

 

Allah تعالى ne dit pas مَلَّاك ou ربّ {les propriétaires, les maîtres} de/des Éléphant/s. Il dit أَصْحَابِ qui signifie “compagnon”.

صاحِب peut désigner une classification, exemple : “Tu ressembles à ceux que tu fréquentes, tes compagnons {أَصْحَاب}”.

  1. Ces gens sont donc appelés أَصْحَابِ الْفِيلِ = Les gens de l’Éléphant. Allah les humilie et insinue que ces gens sont comme des bêtes, comme des éléphants. Dans leurs mœurs et leurs bienséances, ils manquent de compréhension et d’intelligence {عقل}.
  2. Chaque fois qu’il y a deux compagnons, on estime que le plus petit est le compagnon du plus grand.

Exemple : il y a deux hommes ; celui qui est moins expérimenté sera appelé le compagnon {صاحب} de l’autre, et le plus expérimenté sera le plus considéré.

Autre exemple : Le messager d’Allah صلى الله عليه وسلم est au-dessus des الصحابة {les compagnons}. C’est pour cette raison qu’ils sont appelés ainsi. Le messager d’Allah n’est pas appelé « compagnon » de ses compagnons.

Voilà pourquoi les gens de l’armée d’Abraha sont appelés أَصْحَاب. C’est comme si Allah تعالى voulait signifier que l’éléphant (ou les éléphants) est plus estimable que les gens de cette armée qui ne sont que des « compagnons » de cet animal.

Ils ne sont que les compagnons de l’Éléphant, et l’Éléphant est l’élément le plus estimable parmi eux.

 

[7.179]

وَلَقَدْ ذَرَأْنَا لِجَهَنَّمَ كَثِيرًا مِّنَ الْجِنِّ وَالإِنسِ

لَهُمْ قُلُوبٌ لاَّ يَفْقَهُونَ بِهَا

وَلَهُمْ أَعْيُنٌ لاَّ يُبْصِرُونَ بِهَا

وَلَهُمْ آذَانٌ لاَّ يَسْمَعُونَ بِهَا

أُوْلَئِكَ كَالأَنْعَامِ بَلْ هُمْ أَضَلُّ أُوْلَئِكَ هُمُ الْغَافِلُونَ

Nous avons destiné beaucoup de djinns et d’hommes pour l’Enfer.

Ils ont des cœurs, mais ne comprennent pas.

Ils ont des yeux, mais ne voient pas.

Ils ont des oreilles, mais n’entendent pas.

Ceux-là sont comme les bestiaux, même plus égarés encore. Tels sont les insouciants.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s